mardi 10 juin 2008

MON COEUR EST UN OCEAN

Mon coeur est un océan ce soir. Il vogue au gré d'une profonde tristesse. Je n'ai plus de famille, ce soir. Je suis orpheline.
Ma mère ne veut plus me parler. Elle ne décroche plus son téléphone quand elle sait que c'est moi. Je ne l'appelais que pour lui demander des papiers comme quoi mon père, en tant que caution solidaire, n'était pas solvable, ce qui me permettrait d'avoir droit au FSL (Fonds de Solidarité Logement), car, avec une caution solidaire, on ne peut pas l'obtenir.
Je ne veux plus de cette famille qui ne me cause que souffrance et malheur. J'avais demandé à mon frère de l'appeler, pour savoir si mes parents étaient à la maison. Mon frère n'a pas osé me rappeler. Je l'ai rappelé, et c'est là que j'ai su. Quand j'ai appelé, vers 13h30, ils n'ont pas répondu. Quand j'ai appelé ce soir, plusieurs fois, ils n'ont pas répondu.
Je suis orpheline, ce soir. Et mon coeur est un océan.

15 commentaires:

Fay a dit…

je comprend ta mélancolie Cendra.
Et je te fais de gros bisous. J'espère que cette journée sera meilleure !

Grégory a dit…

Le FSL peut également te permettre de rembourser les loyers en retard à condition que tu aies repris tes paiements durant au moins deux mois consécutifs.

Tiens bon. Je suis dans la même situation que toi...

Cendra a dit…

Je fais mon deuil de cette famille que je "gêne" de toute manière. Et je ne pardonne pas, comme certaines m'ont dit de faire. Je ne pardonne pas, car j'ai besoin de prendre soin de moi. Et même si ce sera sans haine, ce sera mon procès à moi de tant de fois où j'aurais pu trainer ma famille en justice et que je ne l'ai pas fait. La prescription étant ce qu'elle est.

Alors, il n'y a plus que moi qui compte. Il y a des gens qui me sont bien plus proches que ma famille. Certes, la famille, c'est le sang.
Mais le coeur, c'est ce qui fait circuler le sang, pour utiliser une métaphore.

Cendra a dit…

Gregory, la caution solidaire est motif de refus du FSL...

Jef a dit…

On ne choisit pas sa famille

Cristina a dit…

Hélas, ce genre de situation nous poursuit toute la vie, même si on veut tourner définitivement la page...Suis très émue en te lisant.
Courage,bisous.

Cendra a dit…

Jef, on peut se choisir une autre famille, celle du coeur... Mais c'est vrai que celle du sang... Je n'irai plus vers elle

Je te remercie de tes mots gentils Cristina. Je m'accroche ! Et vais poursuivre mon bout de chemin. Gros bisous

Brigitte a dit…

C'est dur. Je comprends ta peine, ta colère et ton coeur si lourd. Je t'envoie toutes mes plus amicales et chaleureuses pensées, Cendra.

Cendra a dit…

Je fais encore Grr, mais bon... je tourne progressivement la page.
Merci de ces pensées.

Laudith a dit…

On ne choisit pas sa famille... mes rapports avec ma mère ont été très conflictuels depuis ma toute jeune enfance, en fait j'étais son souffre douleur, j'ai un frère et une soeur que je ne vois jamais, je ne sais même pas où ma soeur habite... heureusement que mon père était un amour mais trop faible par rapport à ma mégère de mère, alors je te comprends Cendra...

Je t'embrasse.

Cendra a dit…

Pff c'est sûr. Le pire c'est que ma soeur me dit qu'on a eu "plein d'occasions" de se voir (quand ???), ça fait plus d'un an qu'on ne s'est pas vues !
Quoi ? Noël, les fêtes, que les fêtes ? Et toujours avec mes parents. Non merci. Pour se voir, faut-il toujours une raison ? Sinon le plaisir de se voir, de parler... Quand elle a eu besoin de moi pour son concours, alors là, je l'ai vue !!! Quand elle a eu besoin de moi pour son ordinateur, alors là on s'est vues aussi. Après, silence radio.
Alors zut, elle me reproche mes "humeurs" ? Je n'ai certes pas un caractère facile mais bon, je n'ai pas toujours la "tangente" !

Alors, ça suffit. Il y a un moment, où on en a marre. Quand j'étais avec mon mari, une famille qui ne fait pas attention au porc, au bout de 10 ans de mariage ! Ma mère n'est même pas restée toute la fête du mariage !

Ouf. Basta.

Je vois que t'as pas eu la vie drôle non plus. Quand ça concerne la famille... C'est pas évident. C'est con, parce que c'est là qu'il devrait y avoir de la chaleur.

Gros bisous.

grégory a dit…

La famille...Vaste sujet ! Ton père ou ta mère sont ceux qui t'aiment et t'accompagnent comme une fils ou une fille, c'est celui qui ne te reproche jamais ce qu'il t'a donné, qui reste là à n'attendre rien de toi si ce n'est un sourire qu'il prend plaisir à voir lorsque tu es joyeux...

Concernant le FSL, tu as raison. J'ai fait ma demande également en passant par l'agence mais ils refusent sous prétexte qu'ils préfèrent une décision du juge ( je suis convoqué en août ). En réalité, ils sont un peu de mauvaise foi en ne me laissant pas le choix pour le mode remboursement...

Et toi, tu en es où ?

Bises

Cendra a dit…

Bon, Greg alors, ce ne sont pas mes parents ! !!!

Les relations avec la famille, c'est toujours très compliqué. En fait, on devrait pouvoir réussir à s'en détacher, ne s'emplir que de soi, et ceux que l'on rencontre. Faire le plein d'énergie positive et la faire tourner en soi pour aller de l'avant.

Moi... Ben l'agence a accepté de me faire le papier mais... J'ai une caution solidaire qui figure sur le bail et la demande de FSL alors...
Le commandement de payer arrive à échéance le 23 juin. Combien de temps s'est-il passé avant ton commandement de payer et ton assignation ? Mais je dois beaucoup moins que toi. Je vais trouver une solution. Parce qu'apparemment, selon des news parues sur le journal, le droit opposable au logement n'a pas l'air de fonctionner au top...
Courage à toi aussi. Que vas-tu faire ?

gregory a dit…

Bonjour Cendra,

Il s'est passé deux mois entre la premiere injonction de l'huissier et la deuxième...Accompagnée d'une joyeuse convocation chez le juge. Bref, c'est la panade totale ! Sans compter que je suis prélevé sur salaire par les impôts, en surendettement et que j'ai une pension à assumer. Comme par principe, je ne veux pas que les cautionnaires déboursent le moindre centime, je n'ai d'autre choix que de rembourser. je vais devoir cumuler un emploi le soir. Je commence vendredi justement. Ce qui me tracasse, c'est surtout le fait qu'ayant mes deux enfants un week end sur deux ( je suis divorcé ) , je vais sans doute être forcé de faire l'impasse durant un moment. C'est dur...Très dur.

Mais il faut qu'on s'accroche ! Tenir jusqu'au bout même si cela mène à rien car le plus important, c'est de ne jamais baisser les bras

Je t'embrasse

mon mail si tu veux qu'on en parle :
gregory-c@hotmail.fr

Cendra a dit…

Je ne baisse pas les bras, je ne désespère pas, un peu angoissée quand même et pas du style à me laisser faire même si j'ai parfois tendance à me laisser aller...
Mon dossier FSL ne passera pas... j'crois pas.

Ok, j'te contacterai. Ce sont les délais que j'aimerais connaitre. pour l'avocat. aussi. Bon pour parler mais ça va. Tu dois bcp plus que moi je crois non ?