samedi 12 avril 2008

T'ES VIEILLE !

Ben oui, mais je l'aime comme elle est, ma minette, qui fête ses 13 ans aujourd'hui. Ma "compagnonne" de route. Qui a traversé le pire, un peu grâce à moi, et le meilleur aussi. Je l'espère...
Une question à se poser : est-ce que nos amis les animaux finissent par s'accaparer un peu notre caractère ou ont-ils déjà le leur, bien à eux ? Je ne peux pas oublier ce jour, où nous nous sommes "trouvées" toutes les deux. C'était dans une animalerie. Tu es venue vers moi, alors je t'ai prise avec moi.
J'aime les chats, pour leur caractère indépendant, justement, ces compagnons qui peuvent se faire discrets, tout comme ils vont se mettre devant vous, quand vous voulez tout simplement regarder votre émission télé...
Cette minette qui m'empêche de mettre un superbe dessus de canapé que l'on ma offert... qui fait ses griffes où elle a décidé de le faire, ses "lieux" de prédilection : une valise, le canapé, le sommier du lit...
Ces animaux qui vous font faire attention à la nourriture si par malheur vous laissez trainer une tartine, un poulet, du poisson... Cette même minette, qui une fois, alors que je nettoyais des seiches dans l'évier, et, comme je voulais éviter de me tacher avec l'encre, j'étais torse nu, et elle m'a grimpé sur le dos...
Cette même minette, qui, plus jeune, pleine d'entrain, avait pris son élan, sauté sur la table basse du salon pour grimper sur le rebord de la fenêtre et s'est retrouvée... chez la voisine d'en bas !
Cette même minette, qui, toujours à la recherche du meilleur endroit pour faire sa sieste, et, si vous avez le malheur de laisser un placard ouvert, s'y retrouve enfermée...
Cette même minette qui me désespère parfois, quand elle a ses chaleurs, à réveiller la plus endormie des marmottes en hiver ! Et m'évertuer à lui expliquer que des mâles, elle n'en trouvera pas ! Par contre, ne plus jamais connaître la même erreur : plus jamais de pilule pour chatte, c'est extrêmement cancérigène !

Cette même minette qui vient parfois le soir (un peu moins que quand elle était plus jeune), me faire mon "massage crânien"... Que j'aime !
Cette même minette qui, quand elle voit que j'ai pas le moral, vient se mettre à côté de moi, et, me regarde de son regard si intelligent parfois qu'il me fait douter (âme, pas âme ?), et me fait sentir qu'elle est là.

Cette même minette qu'un ami m'avait gardé et dont il garde le souvenir impérissable d'une chatte qui ne se laisse pas approcher, et qui n'a pas bougé (le strict nécessaire) jusqu'à mon retour !

Comment dire, dans ces conditions, que les animaux n'ont pas d'âme ? Je ne le crois pas. Bien sûr, je n'élève pas les animaux au rang des humains, mais, à leur manière, ils ont leurs sentiments, car elles vous aiment (ou pas) ces petites bêtes-là, à leur manière.

On peut râler, on peut pester. On peut aussi ressentir, dans la juste mesure des choses, une compassion, un amour, un attachement, et cette "bestiole-là", elle m'accompagne, me fait la fête, me boude. Ses yeux qui me regardent sont souvent emplis d'intelligence. Elle comprend, souvent. Parfois mieux que les humains.
Je ne sais, laquelle de nous deux est la plus sauvage.

Laquelle de nous deux ne se laisse pas approcher ? Elle est un peu exclusive. Le suis-je ? Nous nous connaissons bien. Ai-je besoin de bien connaître (et même au delà) pour accorder ma confiance ? Elle ne m'a jamais trahie. Pour trahir mon amitié, il en faut beaucoup (pour la gagner aussi). Il faut la connaître depuis longtemps pour qu'elle se laisse caresser (demandez à mon ex !). Elle n'aime donc pas les flatteries. Elle aime le vrai. Et le tester. Longtemps.

Ces petits yeux en forme d'amande font qu'elle s'appelle... Amandine.

2 commentaires:

minoucha (de Fay) a dit…

Bon anniversaire Amandine !

Cendra a dit…

miaowwwwww

(réponse d'amandine)