dimanche 30 mars 2008

UN PLAN POUR PRESERVER LE PATRIMOINE NICOIS

L'abbaye de Roseland n'est plus à vendre

« Ce petit palais qui ne faisait de mal à personne est désormais sauvé », constatait-il non sans un brin de fierté. Il est vrai que bien avant d'être élu maire, c'est en tant que président du conseil général que Christian Estrosi avait proposé de faire financer par le Département la remise en état du palais de l'Agriculture. De la même manière, lorsque la ville avait décidé de mettre en vente un autre fleuron de son patrimoine, l'abbaye de Roseland, le conseil général s'était immédiatement porté acquéreur.

Vendredi, Christian Estrosi nouveau maire de Nice, a « évidemment » annoncé que l'abbaye n'était plus à vendre. « Nous allons de toute urgence lancer les travaux pour réparer les dommages occasionnés par son défaut d'entretien, notamment au niveau de la toiture et sur les boiseries. Et puis nous lui rendrons sa vocation initiale. Nous en ferons une bibliothèque, un lieu d'exposition, peut-être un lieu de rencontre des écrivains de la Méditerranée. »

Gare du Sud : pas de mairie mais une inspection

Le palais de l'Agriculture et l'abbaye de Roseland, sont pour Christian Estrosi « des repères du patrimoine niçois » qu'il n'est plus question de faire disparaître. Au même titre que le couvent de la visitation dans le Vieux-Nice, pour lequel il promet également une rénovation, ou encore la gare du Sud, qui marque définitivement la rupture entre le nouveau maire de Nice et son prédécesseur Jacques Peyrat. « D'abord nous allons mettre un terme à l'appel d'offres de la nouvelle mairie, annonce Christian Estrosi. Et puis nous lancerons une inspection afin de nous assurer que chaque pièce de la verrière de la gare du Sud a bien été numérotée et que nous pourrons ainsi remonter à l'identique cet ensemble d'une grande valeur. » Là encore la ville en fera un espace ouvert au public.

Le maire annonce ainsi qu'il entend bien se lancer dans une politique de « préservation de notre patrimoine et de notre identité ». Et pour Christian Estrosi cela va bien au-delà des « édifices les plus connus ». « Il faut aussi que nous protégions les petites maisons typiquement niçoises qui sont encore cachées ici ou là »

E.G

Nice-Matin

Eh bien, cela commence bien... Les petites maisons "typiquement niçoises" que je prends en photo, ces petits trésors, que je découvre, ça aussi, on va me les "voler" ?
Sincèrement, ce sont des bonnes décisions.
No comment pour le reste.


4 commentaires:

Sublime a dit…

Juste pour sauver le patrimoine je l'aime cet homme là..J'en ai des frissons pour l'abbaye

Anonyme a dit…

Lequel tu aimes ??? Parce que, la commission d'Appel d'offres est plutôt de gauche, maintenant, la présidence de la commission des finances est donnée à la gauche...

On a 5 membres à la Canca...

Et n'oublie pas que tu te maries bientôt !!!

Bises

Cendra

Sublime a dit…

J'aime celui qui empêche le patrimoine de filer de toute part..maintenant que ce soit lui ou un autre en ce moment je m'en fiche :-)
et en plus je me marie pas ici na !

La CANCA c'est bien cet organisme qui gère les terrains de la mairie ?

Cendra a dit…

Euh... c'est un peu plus complexe que cela puisque cela regroupe plusieurs communes, va voir là :
http://www.agglo-nice.fr/

C'est sur que je préfère que l'abbaye de Roseland reste niçoise plutôt qu'elle devienne japonaise ou russe !!!

Il faut que je retrouve le haut de ma robe de mariée (c'est tout ce que j'ai gardé...) pour te le montrer...