mardi 20 mai 2008

VILLA HYACINTHE (suite)

En faisant des recherches sur son nom actuel, villa Beau Site, j'ai découvert un peu plus de son histoire... Triste par ailleurs. Elle aurait appartenu successivement à deux familles anglaises, les Lindon et les Larrey puis à la harpiste Gisèle Tissier (1896-1988), veuve de l'aquarelliste Paul Tissier. Une collection de poupées anciennes et d'instruments de musique anciens (eux aussi classés monuments historiques) ont été légués à l'Institut de France, ainsi que la demeure, qui devait la vendre en 2006.
M. Patrick Le Nezet l'a occupée jusqu'à un avis d'expulsion prononcé par ce même institut. Lire l'article d'Archicool pour en savoir plus.

Selon mes sources, l'Institut de France n'aurait pas respecté les clauses testamentaires de Gisèle Tissier qui aurait légué la demeure pour que soit créée une fondation ouverte au public et l'Institut aurait l'intention de la vendre.

[En 2001, l'Institut saisit le Tribunal d'une demande en révision des charges grevant le legs.
Le 31 mai 2005, le déni des dispositions testamentaires est avalisé par la Cour d'appel par le biais d'une pirouette juridique.]

En 2006, l'affaire aurait été trainée en Cour de cassation. Qu'en est-il aujourd'hui ?

C'est du "massacrage" de patrimoine.

Deux reportages de l'époque :






Lire également l'article de Batiweb et Indymedia.
Pour voir deux photos de l'intérieur : ici et ici.
Tous les messages de Michel P. Roland sur son ancien blog. Lire aussi Iduneau.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

J'en suis toute chavirée...
Car, celle que j'avais surnommée la "meringue", elle est en parfait état et date de la même époque ! Et le
château de l'Anglais est encore plus vieux !
Retrouvez un peu d'histoire !

Tous les instruments sont classés, et il y en a des pages et des pages comme ça :


15 commentaires:

henri a dit…

Je ne suis absolument au courant de cette histoire, mais j'imagine que l'Institut de France ne sait pas quoi faire de cette maison et doit lui couter plus cher qu'autre chose. C'est pourquoi elle veut s'en débarrasser.

Cendra a dit…

Surement ! le fric, toujours le fric mais comment expliquer pour les maisons d'à côté ??? Moins artistiques et mieux gérées ???

Rosie a dit…

Merci de la suite de l'histoire de la Villa Hyacinthe, aujourd'hui, Villa Beau Site.

Merci pour les vidéos aussi, j'ai bien aimé les visionner. Un peu plus d'histoire pour moi.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

francoise oleron a dit…

Je ne connaissais pas du tout cette histoire, merci je découvre

Bises
françoise

Fay a dit…

Merci Cendra, toi en plus de jolies photos pour inviter au rêve, tu documentes et informes pour inviter à la connaissance et la réflexion.
J'irai faire un tour par là bas ...

Christian a dit…

Bonjour Cendra,
Les histoires d'argent souvent souvent abominables ! Un exemple ici ?
Amitiés en te souhaitant une bonne journée,
Christian

Cendra a dit…

@ Rosie
Je sais pas, mais je n'aime "beau site", je trouve ce nom très commun... Hyacinthe, c'est la plaque gravée que j'ai vue d'en bas et ça reste dans ma tête, na !
Bonne journée à toi et gros bisous

@ Françoise.
J'ai vu cette demeure, et... (peut-être), comme toute demeure abandonnée, elle m'a plu... Et, en découvrant son histoire, il est apparu que sa dernière propriétaire était une harpiste, et, dans la culture celte, la harpe est très important (suis d'origine bretonne), alors, avec tout l'art qui a dernièrement vécu dans cette maison, maintenant, c'est encore plus attachant !

Bisous

@ Fay
Et si on y allait ensemble (ce serait l'occase de se boire un café, parler couleurs, arts et tout le tra la la) ?
Interdiction de faire un concours photo, ou alors, on se "matraque" mutuellement !!!
Ou juste histoire de passer du bon temps. parler de Nice

Bises

@ Christian
Je crois qu'à Nice, comme histoire d'argent (et immobilière), on a connu pire pour ne pas citer le P..... de la M..........
Bonne fin de journée à toi, Christian

Sublime a dit…

Henri la fondation de France pouvait refuser cet héritage....
Donc ils ont dit ok on la prends et on exécutera la demande de la donatrice à eux de faire ce pourquoi ils ont dit ok.
Ils devaient y faire un conservatoire de musique si mes souvenirs sont bons

Cendra a dit…

En tous cas, ce devait être un endroit ouvert au public, pas spécialement un conservatoire. l'association qui défendait ce lieu et la mémoire de Gisèle Tissier est allée en justice contre l'institut et en 2006, ils étaient en cassation, mais je ne sais pas ce qu'il est advenu en fins de compte...
Ils ont accepté et n'ont pas respecté leur engagement !!!

Anonyme a dit…

Pour donner un peu de précisions à l'affaire de la villa Beau_site , le pourvois en cassation avait été accepté en 1ère chambre et a été rejeté en scd chambre sans motivation... une plainte pour abus de pouvoir et non-respect des volontés testamentaires de Gisèle est toujours en cours auprès du Procureur de la République et auprès de la Cour Européenne de Justice pour déni de justice...les urnes funéraires de Gisèle, sa soeur Paule et de Juliette, leur protégée, sont restées dans la villa le jour de l'expulsion (l'huissier voulait aussi les expulser!) Un doctorat en Histoire de l'art sur Paul et Gisèle Tissier est en fin de rédaction et fera découvrir bientôt l'oeuvre d'un couple d'artistes étonnants.

Jameson a dit…

Where is Patrick Le Nezet now?

I have only been researching this historical place today and its really sad what has happened?

Has the place been sold?

Very sad story.

Any other pictures or infomation?

Florence a dit…

Jameson, there was a long lawsuit, and it hasn't taken end until now. The villa was donated to a French Institute who did not respect the testament because they want to sell it. They can get a lot of money for it.
I have pictures, but from the outside, not inside. Sorry, it's going to have a bad end.
Sincerely
florence

Jameson a dit…

Thank you for the information. That is terrible.

They should be made publicly embarrassed by what they have done. Maybe even start a facebook page about it.

I hope Mr. Le Nezet is ok.

Anonyme a dit…

Ludovic,

Je suis passé devant cette magnifique maison cette apres midi(8/03/2012) et je voulais savoir l'histoire qu'elle avait, il est donc 2h00 du matin et je vient de la dcouvrir sur le net. le Monsieur que l'on voi sur le reportage qu'est ce qu'il devenut, et quelle est l'avenir de cette maison? voici mon mail, thomas.ludovic01000@laposte.net

En attente de vous lire.

Anonyme a dit…

Moi aussi j' adore cette maison. Je trouve qu' elle partie de l'image qu'on a des fastes de la Belle Epoque et d'une ville de Nice dont on devrait protéger le patrimoine. On devrait faire cause commun pour obliger la Ville et le Departement à la restaurer en faisant fi de l'Institut de France = belle bande d'escocs !!!